top of page
Rechercher
  • Claudine Etcheverry

La méditation c'est bon pour le cerveau !

#mindfulness #méditation #saintjeandeluz #paisvasco #paysbasque #détente #bienetre #relaxation #relaxation #zen



La méditation gagne en popularité, en particulier la méditation de pleine conscience. Mais que peut apporter la pratique de la méditation à votre santé ?





La méditation favorise le bien-être : Une étude menée à Harvard en 2011 par le Dr Sarah Lazar a révélé que 9 semaines de méditation suffisent pour augmenter la taille du cerveau, et ce en 3 endroits différents cruciaux : grâce à la méditation, nous sommes en mesure de façonner des zones de notre cerveau et les « reprogrammer » pour améliorer des traits positifs comme la concentration et la prise de décision et diminuer ceux qui sont moins positifs comme la peur et le stress. Au-delà de ça, cela signifie qu’il est possible de changer notre cerveau pour le mieux d’une manière durable. La méditation modifie et renforce le cerveau, elle est l’équivalent d’une séance de musculation pour celui-ci !

La méditation réduit les mauvais sentiments : Le stress en petite quantité n’est pas tant un problème que ça, dans certains cas, le stress peut même être sain. Cependant, la plupart des personnes stressent trop, ce qui peut être mauvais et engendrer un lot de problèmes de santé plus ou moins graves. En effet, le stress mental et physique entraîne une augmentation des niveaux de cortisol (hormone du stress) qui peut perturber le sommeil, favoriser la dépression et l’anxiété, augmenter la tension artérielle, entre autres. Une étude de 2004 a trouvé que la méditation pouvait aider à :

  • mieux gérer le stress

  • réduire drastiquement les effets négatifs du stress

Une récente étude de 2016 menée par le professeur Willem Kuyken a conclut que la thérapie cognitive fondée sur la pleine conscience semble efficace comme traitement pour la prévention des rechutes chez les personnes souffrant de dépression récurrente, en particulier celles dont les symptômes résiduels sont plus prononcés. Une étude similaire de 2014 menée par Élisabeth Hoge sur les personnes atteintes d’anxiété, concluait que méditer pendant huit semaines avait la capacité de réduire ces symptômes d’anxiété. Et si toutes ces études ne peuvent vous convaincre que la méditation est bonne pour lutter contre les sentiments négatifs, une méta analyse publiée sur JAMA a examiné 19 000 études sur la méditation, concluant qu’elle aide à réduire l’anxiété et la dépression. Aide à se débarrasser des mauvaises habitudes : Le cortex frontal dorsal latéral est la partie du cerveau responsable de la volonté, or une étude de 2015 a conclut que la méditation permet de développer cette partie du cerveau humain ! Une autre étude de 2014 conduite par Sarah Bower a eu pour but de séparer des alcooliques en deux groupes :

  • un groupe a qui l’on a enseigné la méditation de pleine conscience

  • un autre que l’on a plongé dans un programme classique de 12 étapes de sevrage

Après un an, 8% des participants du premier groupe replongèrent dans l’alcoolémie contre 20% dans le second groupe. La méditation est comme une séance de musculation pour le cerveau, à force de l’entraîner, vous allez renforcer votre volonté et votre habilité à faire que les choses que vous voulez vraiment au plus profond de vous se réalisent. J’observe souvent que les pratiquants assidus de méditation ont, après avoir adopté cette pratique, eu l’envie d’opérer d’autres changements sains dans leur vie (avec succès), comme de perdre du poids ou de mieux manger.

Améliore votre concentration : Une étude de 2010 menée à bien par le Dr Catherine MacLean de l’université de Californie portait a faire analyser des lignes de textes à des participants afin d’en trouver les différences. Le genre de travail pénible et ennuyeux au possible. Le Dr s’est rendu compte que le groupe qui avait été soumis à des cours de méditation réussissait mieux à l’examen d’analyse que l’autre, suggérant que la méditation a le pouvoir d’améliorer la concentration. Une autre étude menée cette fois-ci du côté de Washington en est arrivée à la même conclusion, se rendant compte que la méditation avait le pouvoir de permettre aux travailleurs de se concentrer plus longtemps sur une tâche. Un petit exemple très simple de la vie quotidienne : peut-être que vous êtes du genre qui ne pouvez lire plus de deux pages d’un livre sans détourner inconsciemment votre attention du récit et vous rendre compte 10 minutes plus tard que vous avez complètement perdu le fil ! Grâce à la méditation, vous pourriez être capable de lire des chapitres entiers sans vous laisser distraire par vos pensées.


Méditer rend plus heureux : Dans une étude de 2004, Dr Richard Davidson a placé des électrodes sur la tête de moines pratiquant la méditation depuis plusieurs années. Il s’est alors aperçu, non sans stupéfaction, que les moines présentaient 30 fois les taux normaux d’ondes cérébrales gamma, auxquelles on attribue des notions telles que :

  • intelligence

  • la compassion

  • self contrôle

  • sentiments de bien-être

Une autre étude de 2008 publiée par le professeur Barbara Fredrickson a conclut que la pratique de la méditation quotidienne procure un sentiment de bien-être et des émotions positives qui augmentent continuellement, au fur et à mesure que l’on s’y adonne. Certains types de méditation peuvent particulièrement augmenter les sentiments et les actions positives envers vous-même et les autres. Le « metta » est une forme de méditation aussi connue sous le nom de « méditation de l’amour bienveillant », et qui commence par le développement de pensées et de sentiments bienveillants envers vous-même. Par sa pratique, les gens apprennent à répandre cette bonté et ce pardon de l’intérieur vers l’extérieur, d’abord à leurs amis, puis à leurs connaissances et finalement à leurs ennemis. La méditation à la capacité à accroître la compassion des gens envers eux-mêmes et les autres. La méditation s’est également montrée efficace pour améliorer l’anxiété, réduire les conflits conjugaux et aider avec la gestion de la colère. Rappelez-vous de tous ces petits bonheurs que vous aviez étant enfant, ces petites excitations à l’idée de…pas grand-chose finalement ? La méditation est en mesure de vous rendre cet état d’esprit positif. Le genre d’état d’esprit qui vous permet de vous asseoir sur un banc dans un parc et vous émerveiller de combien ce qui vous entoure est beau, en toute simplicité. Au vu de tous ces bénéfices, il n’y a rien d’étonnant d’apprendre que la plupart des grands noms de ce monde associés au succès (PDG, athlètes, enrepreneurs, etc.) sont des férues de méditation. Attention toutefois, la méditation est une habitude difficile à adopter, il vous faudra être très très régulier pour pouvoir bénéficier de ses avantages. Mais si vous prenez le pli et que vous parvenez à faire de la méditation une pratique quotidienne, vous serez en mesure de dynamiter votre niveau de volonté et d’acquérir plus facilement d’autres bonnes habitudes. La méditation peut avoir un réel effet domino sur toute votre vie !

En conclusion, il est préconisé de pratiquer régulièrement la méditation pour apprendre à se maîtriser physiquement et émotionnellement. Autrement dit, prendre conscience de ses pensées en mettant en place une juste distance entre soi et ses émotions. Par ailleurs, les personnes souffrant de troubles de déficit de l'attention ou hyperactivité, ou ayant des difficultés d'apprentissage, pourraient bénéficier de la méthode pour améliorer leur niveau et leur attitude scolaire.


16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Les soins énergétiques sont destinés aux bébés, aux enfants et aux adultes. Ils s’adressent également aux femmes enceintes et aux jeunes mamans juste après l’accouchement notamment pour réparer au niv

bottom of page